Séance 2

Les frontières de l'Europe

Problématique :       Pourquoi l'UE est-elle à la fois un espace fermé et ouvert?

I.  Les frontières intérieures : un espace ouvert

Document 1 : Les avantages de Schengen

Vous pouvez traverser la plus grande partie du territoire de l’Union européenne sans avoir à montrer votre passeport ni à vous arrêter à un poste-frontière.

Vous pouvez aussi faire vos achats — sans restrictions ni taxes supplémentaires — dans un État membre où les tarifs pratiqués sont plus avantageux, à condition que ces achats soient destinés à votre usage personnel. L’euro vous permet de comparer directement les prix dans les pays où il est utilisé. La suppression des frais et des inconvénients liés au change a rendu plus commodes les déplacements entre ces pays.

La concurrence engendrée par l’aménagement du marché unique sans frontières a tiré la qualité vers le haut et les prix vers le bas. Le téléphone, l’accès à l’internet et les voyages en avion coûtent moins cher.[…]

Les citoyens de l’Union européenne ont le droit de s’établir, d’étudier, de travailler et de prendre leur retraite dans un autre État membre que le leur*.

Plus de deux millions de jeunes ont déjà bénéficié des programmes de l’Union européenne pour étudier ou se former dans un autre État membre. Ces programmes d’échange d’étudiants et d’enseignants ou de partenariats transfrontaliers tels Erasmus et Leonardo sont devenus très populaires auprès des étudiants et d’autres apprenants.

 

* L’entrée dans un autre État membre ne peut être refusée que pour des raisons d’ordre public, de sécurité ou de santé publique, et la restriction, comme l’expulsion, doivent être justifiées.

 

Source : http://www.europedirectplr.fr/upload/file/panoramadelue.pdf

Nature de l'intérêt

Justifications

II.  Les frontières extérieures : un espace fermé

Document 2 : FRONTEX

Créée par le Conseil en 2004, l’Agence européenne pour la gestion de la

coopération opérationnelle aux frontières extérieures des Etats membres

 de l’Union européenne (FRONTEX) est opérationnelle depuis le 1er mai

2005. Elle vise à coordonner entre les Etats membres les opérations en matière de gestion des frontières extérieures. Outre sa responsabilité en matière de formation, d’analyse des risques et de recherche technologique, les principales missions de FRONTEX consistent à apporter une assistance technique et opérationnelle aux Etats membres en matière de gestion des frontières extérieures et à leur fournir l’appui nécessaire pour organiser des opérations de retour conjointes. De plus, l’agence met à disposition des Etats membres une force de réaction rapide composée d’un vivier de gardes-frontières européens, dont le déploiement peut intervenir en cas de crise.

 

Source :http://www.defense.gouv.fr/operations/actualites/frontex-la-france-repond-a-l-appel-du-conseil-europeen

Document 3 : Des frontières surveillées au sud de l'Europe

Document 4 :Vidéo 1, comprendre FRONTEX

Document 5 : Vidéo 2, FRONTEX sur le terrain

Document 6 : Eurosur, toujours plus de surveillance des frontières

Eurosur, système européen de surveillance des frontières adopté par le Parlement européen, doit contribuer à protéger les frontières extérieures et à sauver la vie de ceux qui prennent des risques pour atteindre les côtes européennes. Il doit renforcer les  échanges d’informations entre les autorités des États membres ainsi qu’avec l’agence de l’UE chargée des frontières, Frontex. Il doit augmenter les possibilités de prévenir la criminalité transfrontalière, comme le trafic de drogue ou la traite ses êtres humains, mais aussi de repérer les petites embarcations de migrants en détresse et de leur porter secours.

 

Vidéo 3, Eurosur en action

Télécharger le cours de la séance :    Cours de la séance

                                                             Tableau de la séance

Réalisation de la page : A. Van Eeghem